Le Carême selon la Règle de Saint Benoît

A l’approche du mercredi des Cendres, une jeune postulante, ancienne institutrice, est intriguée par les transports de livres de la bibliothèque au bureau de Mère Prieure… puis de leur installation dans la salle du chapitre. Cela ressemble à une distribution des prix en fin d’année scolaire… et donc à un temps de vacances !!!

jerusalemnew2
jerusalemnew2

Mais au monastère ?
Effectivement, chaque sœur reçoit au chapitre de la main de la prieure le livre selon la prescription de Saint Benoît qui demande à ses moines de se consacrer davantage à la lecture en ce temps privilégié.

Jourdain au Baptème
Jourdain au Baptème

Ce livre est un peu comme la manne au désert, en vue de nourrir le désir spirituel dans l’attente de la sainte Pâque.
Ce livre est le moyen par excellence pour trouver la force de vivre l’ascèse, le combat spirituel, le renoncement au plaisir, à la plaisanterie, car le but est bien de parvenir à la joie d’une intimité renouvelée avec le Seigneur.

Jérusalem au matin
Jérusalem au matin

Joie tout intérieure venant de l’Esprit Saint : est-on vraiment loin du sens des vacances ? Vivre le Carême en prenant le temps de vaquer davantage à Dieu par la prière et la lecture, ce n’est rien d’autre que vivre la joie de l’Évangile.
Alors, en marche, avec Jésus, car la « Joie du Seigneur est notre rempart ».

Jardin à Pâques
Jardin à Pâques