Le Lavement des pieds

Pour comprendre une icône, il ne faut jamais oublier le sens des mesures dont parle la Bible depuis la Genèse : le bas, le haut, la droite, la gauche, etc.

Ainsi le mal est symbolisé par un animal d’en bas : le serpent ;

et le bien est symbolisé par un animal d’en haut : la colombe.

« Vous êtes d’en bas, je suis d’en haut »(Jean 8, 23) dira Jésus.

Dans cette icône Jésus se met plus bas que ses disciples, en prenant la place du serviteur. Mais quel serviteur ?… Pierre proteste : lire Jean 13, 6ss.

Jésus lui dit : « Si je ne te lave pas, tu n’auras pas de part avec moi », « ce que je fais tu ne le sais pas maintenant, plus tard tu comprendras ». Or, qui ne comprend pas un lavement des pieds ? Qu’est ce qu’il y a à comprendre plus tard ? Ce geste de Jésus va beaucoup plus loin qu’un simple acte d’humilité.

Alors Pierre demande que Jésus lui lave aussi la tête – geste qu’on voit sur cette icône. Jésus répond que ce n’est pas nécessaire. En lavant les pieds, Jésus lave notre bas : notre mal. Pour comprendre ce geste il faut se référer au Serviteur d’Isaïe au chapitre 53. C’est un grand mystère d’amour. Jésus porte notre mal pour l’élever haut sur la Croix.

Jésus demandera : « Vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres ». Quand nous voyons le mal, nous avons tendance à condamner et Jésus nous demande de laver, de porter haut avec le Seigneur, sur la Croix, porter au lieu de condamner.

Plus tard, Pierre, les Apôtres, Paul ont compris, puisque Paul nous demande dans sa lettre aux Galates : « Portez vos fardeaux, les uns les autres » Gal 6,2. (voir l’icône)

S. Marie Paul