Le Jardin

Si le jardin pouvait parler !


Chaque année autour de Pâques, le jardin se revêt de splendeur. Tout doit être beau et propre pour la célébration des Rameaux.

La bénédiction des palmes a lieu sur une terrasse face à la ville à mi-pente du Mont et la procession se déroule ensuite dans le jardin à travers escaliers et allées soigneusement nettoyés par nos jardiniers :

Hassan, fidèle gardien qui travaille avec l’âne pour labourer le sol entre les oliviers et dans le potager ou sciant les branches trop vieilles des arbres ; Ahmad qui a hérité de son père, maraîcher à Jéricho, l’amour de la terre.

Grâce à lui nous pouvons vivre en grande partie des récoltes du jardin, fruits et légumes variés suivant les saisons et rendre grâces pour fleurs et pelouse autour des ermitages où nous nous réfugions le temps d’une retraite… la prudence étant de mise car serpents, mille-pattes et scorpions sont aussi hôtes indésirables de ce lieu.

N’oublions pas que le jardin appartient à nos chiens qui savent nous alerter en cas d’incursions et gare aux hôtes qui se risqueraient de franchir le portail de clôture… certains sont repartis avec une plaie au mollet !

Mais s’ils savent respecter la loi de cohabitation,nos hôtes apprécient la partie qui leur est réservée et qu’ils nomment le Jardin du paradis…