Quelques mots sur notre communauté

À l’origine, sept sœurs françaises inaugurent la vie bénédictine au Mont des Oliviers ; très vite,des Palestiniennes, des Égyptiennes et des Libanaises s’adjoignent à la communauté et lui donnent une couleur internationale.

Aujourd’hui, l’éventail des nationalités s’élargit, et le visage de la communauté reflète quelque chose de la réalité complexe de la Ville Sainte. Qu’une Égyptienne, une Libanaise aux cotés d’une juive Polonaise, d’une Russe, d’une Allemande et de quelques Françaises vivent ensemble dans la compréhension et le respect mutuel, c’est un défi à relever dans la trame de la vie quotidienne

Ce qui nous unit, c’est notre désir de chercher Dieu selon la Règle de saint Benoît en restant à l’écoute du peuple d’Israël.
Entendre : « Écoute, Israël, les lois et les coutumes que je prononce aujourd’hui à vos oreilles » (Dt 5,1) – et en écho saint Benoît : « Écoute mon fils, l’instruction du Maître » (Prologue de la Règle de saint Benoît), nous révèle l’enjeu de vivre sur la Terre où la Parole a été livrée et nous insère dans la grande chaîne de la Tradition.

Bénédictines de Notre Dame du Calvaire, nous sommes aussi, avec Marie, debout au pied de la Croix, à l’école du service du Seigneur : elle nous apprend à vivre le grand Shabbat du Christ dans l’attente de la plénitude du Jour qui n’aura pas de fin.

La vocation pascale de notre vie contemplative nous appelle :

  • à regarder vers celui qui est transpercé (cf. Za 12,10)
  • à accueillir la Vie qu’Il nous donne en abondance
  • à chanter la gratuité de son amour pour chacun et pour tous.

info document info document