Une des petites merveilles du Comte de Piellat

Lettre à la Prieure du Monastère de Vendôme (1894)

Il est inutile de vous bien recommander cette fondation du Mont des Oliviers, puisque vous me donnez la preuve des sacrifices que vous vous imposez pour elle. Mais elle ne se fera pas sans difficultés ; je ne suis pas prophète de malheur, mais tout est fort difficile en Terre Sainte… Cependant la position de votre terrain est ravissante, unique au monde…

( le Comte de Piellat est amené à vivre sur le chantier nuit et jour et il raconte cette anecdote, de maçon se faisant cuisinier…)

Hier c’était jour maigre, on m’a dit que le tapioca était maigre ! J’ai fait un potage de tapioca sur un petit fourneau. Au moment où le potage allait être prêt, le fond de la casserole est parti et voilà le potage sur le sol et le feu éteint. Heureusement il y avait une casserole qui a très bien résisté mais ne connaissant pas les proportions, au lieu de potage j’ai fait de la colle, ce n’était que plus substantiel. J’ai donné le fond de la casserole aux petits poulets et au mouton ; la poule couveuse s’est collé le bec avec ce potage et un de ses petits s’est collé dans la casserole…