L’Icône de la Transfiguration

Cette icône va de paire avec l’Icône du Baptême. Les deux Théophanies, les deux moments où le Père se fait entendre : « Celui-ci est mon Fils Bien Aimé… ».
Dans l’icône du Baptême c’est la descente dans la mort. Dans l’icône de la Transfiguration c’est la montée dans la Gloire.
Depuis le début de la Genèse, l’Esprit Saint est désigné, montré par un oiseau, ou une colombe qui vole dans les hauteurs. Alors que le mal, la mort est désigné par un serpent qui rampe dans le bas. C’est pourquoi l’Écriture dit : « Jésus emmena avec lui Pierre, Jacques et Jean sur une haute montagne même s’il n’y a pas de haute montagne . Elle est haute grâce au mystère de gloire qui se manifeste.

Moïse et Elie apparaissent près de Jésus : Elie à la droite de Jésus, Moïse à sa gauche.

Les Pères de l’Eglise y ont vu la loi et les prophètes. Jésus accomplit tout en sa personne. Il transfigure les lois et réalise les prophéties. « Ils s’entretiennent du mystère de la Croix (Luc 9, 21)   »le Grand Passage vers la Gloire.
Les Apôtres sentent cette joie et l’Icône montre Pierre demandant de s’y établir en construisant 3 tentes.

Mais quand la Gloire les enveloppe par la nuée - image de l’Esprit Saint – les 3 Apôtres ont peur et tombent la face contre terre. La peur fait chuter.

Il fallait qu’il y ait des témoins ; car toute l’humanité avec et à la suite de Jésus vit ce Grand Passage. Nous ne devons pas oublier que toutes nos épreuves, nos croix, nos douleurs vécues avec le Fils Bien Aimé débouchent dans la Gloire et la Joie de Dieu.