Les Rois Mages

Même si historiquement ils arrivent après, les Rois mages ne sont pas étrangers à ce Mystère de la Nativité. L’Icône est au-delà du temps, du lieu et de l’histoire. Ils portent sur leur tête, dans leur turban, des boules de parfum que l’on mettait aux grands personnages ; une tradition prise de l’Egypte du temps des Pharaons. Aux fêtes et aux cérémonies, l’on mettait une boule de parfum sur la tête des grands personnages et de prêtres des Temples. Cette boule fondait lentement et embaumait tout au long des longues liturgies que le Pharaon et le peuple célébraient en l’honneur des dieux. Les Hébreux ont pris cette tradition et la Bible nous en parle : « Oui, il est bon, il est doux pour des frères de vivre ensemble et d’être unis ! On dirait un baume précieux, un parfum sur la tête, qui descend sur la barbe, la barbe d’Aaron, qui descend sur le bord de son vêtement ». (Psaume 132, 1-2).
Jésus dira au Pharisien Siméon : « Tu ne m’as pas mis de parfum sur la tête… » Luc 7, 36-50

Notons le symbolisme des couleurs tout autour : le bleu : la sagesse ; le rouge foncé : la royauté ; le vert : la vie ; le rouge éclatant : l’Esprit ; l’ocre : le désert ; le gris, le rose et le mauve : les couleurs neutres de notre quotidien.

Cette icône fut écrite à la demande des organisateurs des JMJ de Torronto. Le Pape Jean Paul II avait souhaité que l’étoile soit grande et lumineuse, nous avait rapporté le Père Rosica.

Jean Paul II Rois Mages