Bestiaire (singe)

à propos de l’amour-propre

Saviez-vous qu’un singe fait une petite cachette pour y déposer son magot ? L’amour-propre en fait autant, selon le Père Joseph.

C’est une grande merveille et changement qu’une pauvre fille qui était enfoncée dans ses sens comme un singe dans son magot, ne croyait que ce qui lui passait par sa fantaisie, employait toutes ses finesses pour faire retourner toutes les grâces de Dieu en sa propre satisfaction, et par ainsi, dérobait à soi-même son bonheur, soit maintenant toute renouvelée, court après la confusion qu’elle fuyait auparavant, s’estimant heureuse de pouvoir par ce moyen honorer les mépris de son Seigneur.

Saint Noviciat de Calvaire

singe
singe