Mystère du Samedi Saint

Méditation du Père Joseph sur la mise au tombeau

L’on considérera premièrement ce divin Rédempteur de nos âmes mort sur la croix, de laquelle on détache et descend son saint corps pour le porter dans sa sépulture. On admirera les excès d’amour, de tourments, d’ignominies dans lesquels notre Sauveur a fini sa course ici-bas pour nous-mêmes, pour nous racheter et pour nous frayer le chemin du ciel.

Nous voyons que ce sont de ces excès admirables dont notre Sauveur s’est entretenu avec Moïse et Élie ; sur quoi, nous pouvons nous dire avec un saint étonnement : Dieu est mort pour moi, Dieu a été caché dans le sépulcre pour moi ; que dois-je faire pour lui ?

Ensuite, redoubler nos actes d’adoration, de reconnaissance et d’action de grâces. Enfin, souhaiter que cette parole de l’Écriture s’accomplisse en nous : O mors, ero mors tua : que la mort de Jésus-Christ fasse mourir la vie du péché en nous. (Retraite des trois Jours)