Considérations sur la Règle de saint Benoît

Est-ce à cause de son amour pour Jérusalem ? Le Père Joseph compare la Règle de saint Benoît à ‘une Jérusalem céleste que Dieu a fait descendre en terre comme un paradis de sainteté qui a douze portes principales auxquelles aboutissent tous les autres chemins de la perfection qu’elle enseigne. Chacune de ces portes est faite d’une grande et belle pierre précieuse, taillée de la main de Dieu.’ Ce sont autant d’”excellences” de la Règle de saint Benoît.

Les 12 excellences de la Règle de saint Benoît

1. La fin de la Règle : rendre les disciples parfaits en la Milice de Jésus crucifié.
2. Le genre de vie religieuse : la communauté.
3. La base de l’édifice : la pratique des plus grandes vertus (obéissance, silence, humilité).
4. La vie qui l’anime : l’esprit d’oraison.
5. La dévotion que l’on doit apporter à l’Office divin.
6. La mesure dans le manger, le dormir et le vêtir.
7. Les occupations intellectuelles et manuelles, moyens pour vaquer à Dieu.
8. La sollicitude pour les faibles.
9. Les remèdes pour les fautes.
10.La vigilance dans la réception des novices.
11. Le bon zèle que doivent avoir les frères.
12. Un dessein illimité de perfection.