La Grande Semaine cette année chez nous

La Semaine Sainte à Jérusalem c’est un Sacrement

Le Dimanche des Rameaux c’est fête au Mont des Oliviers. Cette année nous avons eu la présence de familles et d’un groupe venant de Nazareth pour vivre avec nous la procession face à la ville en plus des Communautés habituelles.


Fête pour les enfants portant les palmes ou les rameaux d’oliviers, fête pour les militaires américains et leurs familles heureux de découvrir une dernière fois la ville et de célébrer le Seigneur avant de regagner l’aéroport. ʺJérusalem acclame ton Roi dans l’allégresseʺ anglais, français, latin toutes ces langues se sont mêlées au cours de la liturgie et que dire de la grande procession de l’après-midi avec le Patriarche et les paroisses et pèlerinages très nombreux cette année.

Le Jeudi Saint, quelle grâce pour les 260 jeunes de Paris envahissant notre église pour revivre la Dernière Cène avec Monseigneur Eric de Moulins Beaufort entouré de 6 prêtres.

Le geste du Lavement des Pieds et l’Eucharistie ont été célébrés dans la joie, la ferveur et l’émotion. A la demande des organisateurs, un silence impressionnant suivit à la sortie de tous ces étudiants regagnant leur lieu d’accueil pour un temps fort de veillée et d’adoration.

Le Vendredi Saint c’est un autre groupe de 80 personnes qui nous a valu un très beau moment d’Adoration de la Croix avec le chant des Impropères. Mon peuple qu’as-tu fait ? Dieu Saint, Dieu Immortel aie pitié de nous, Hagios O Théos, Sanctus fortis, de quoi alimenter la prière et l’espérance toute la journée du Grand Shabbat.
La nuit venue, c’est dans le Feu Nouveau allumé face à la ville illuminée que nous déposons toutes les intentions qui ont été confiées à notre prière par les différents groupes venus célébrer dans notre Eglise durant l’année. Tout est offert et pris dans le Mystère Pascal : Joyeuse Lumière, Saint et Bienheureux Jésus Christ ! Nous célébrons la Vigile avec une famille amie qui anime toute la liturgie de la Parole et la joie de l’Alléluia jaillit quand l’icône de la Résurrection entre dans l’Eglise portée en procession, Il est vraiment ressuscité !

Cette joie nous avons la grâce de la partager au cours des semaines à venir en accueillant aussi plusieurs groupes demandant à célébrer selon le ʺrite ancienʺ.
C’est la vocation de l’Eglise Mère de Jérusalem d’accueillir tous ses enfants. En elle, tout homme est né ! Psaume 86.