Les surprises de la vie quotidienne

Dans les 10 minutes suivant son appel téléphonique, visite de Monseigneur Michel Sabbah, notre Patriarche émérite.

Mercredi de Pâques 7 avril le téléphone sonne. Allo ! Puis-je venir vous voir, je suis là dans 10 minutes. Branle-bas de combat dans toute la maison pour prévenir les sœurs. Où va-t-on le recevoir ? Il ne fait pas très chaud sur la terrasse notre lieu de prédilection pour de telles rencontres ! Et il faut tenir compte de nos anciennes qui ont du mal à se déplacer, donc on choisit le parloir. La joie rayonne sur tous les visages à l’arrivée de notre patriarche émérite. Très simplement il nous partage sa vie à l’âge de la retraite : 3 jours à Jérusalem chez nos voisines Brigittines au bas du Mont des Oliviers – 3 jours à Taybey dans la paroisse d’Abu Raed (son chancelier) et les différents voyages en Europe où il est demandé pour informer sur le sort des chrétiens du pays. Il nous explique ensuite la tradition du « Feu Sacré » qui le Samedi Saint est allumé à l’intérieur du Saint Sépulcre pour se répandre dans toutes les églises tant latines qu’orthodoxes puisque des avions spéciaux sont affrétés pour apporter le Feu Nouveau jusqu’en Grèce et à Moscou. Il évoque la réflexion en cours dans les paroisses pour la préparation du Synode des Églises du Moyen Orient qui aura lieu à Rome en octobre prochain, soulignant le travail de commission à mettre en œuvre pour que les communautés progressent dans le partage des biens et parviennent à reproduire l’image de la 1re communauté chrétienne de Jérusalem où tout était mis en commun. En recevant sa Bénédiction nous remercions Monseigneur pour cette véritable « apparition » et nous l’assurons de notre prière. Qui sait si la prochaine fois ce ne sera pas un appel du patriarcat nous annonçant la visite attendue de Monseigneur Twal ?