Une vague de jeunes déferle sur le Pays…

En juillet 2009, ils sont 1800 étudiants de France à venir en pèlerinage en Terre Sainte. Leur programme rappelle les JMJ de Paris : séjour dans les familles, grands rassemblements, catéchèse des évêques, triduum pascal vécu sur les Lieux Saints…

Certains diocèses nous avaient contacté à l’avance pour réserver un temps de prière. Paris aurait voulu célébrer dans le jardin par groupe de 50, mais nous avions refusé, leur proposant de célébrer la Sainte Cène avec le Cardinal Vingt-Trois en notre église, où 200 jeunes pouvaient se tenir. Mais voici que ce jour-là, le Cardinal Barbarin téléphone lui-même à Mère Prieure, deux heures avant l’arrivée des jeunes parisiens, suppliant que nous lui ouvriions le jardin avec ses 100 jeunes ! Nous avions refusé à Paris, pouvions nous accéder à la demande du Primat des Gaules ? Il prétextait l’impossibilité de prier à Dominus Flevit à cause de l’afflux des pèlerins… Nous avons accepté, et ce fut un chassé-croisé entre Paris et Lyon dans les portes du Monastère. Voir Jérusalem

Les jeunes de Paris logeant à côté de chez nous, nous avons eu l’occasion de les accueillir plusieurs fois pour un temps de réflexion ou de prière. Et le bouche à oreille ayant dû marcher, les jeunes de Bourges et de Tours sont venus faire connaissance avec le monastère et Monseigneur Maillard commandera une mitre comme une relique de ce pèlerinage. Bref ! occasion de belles rencontres fort sympathiques…