Les Jours Saints 2012

Jeudi-Saint
Père Pol et Père Simon Pierre concélèbrent la Cène du Seigneur. C’est l’Evangile du Lavement des Pieds qui est mis en lumière dans l’homélie.


Le Père Pol fait le lien entre cet acte de service, cet agenouillement du Christ signe du don total de Sa vie livrée et donnée en nourriture.
Ce que notre Pape Benoît XVI exprimait ce même jour au Latran « De la prière de Jésus sur le Mont des Oliviers, nous pouvons apprendre cette confiance… Luc nous dit que Jésus priait à genoux.

Les chrétiens, par leur agenouillement, entrent dans la prière de Jésus sur le Mont des Oliviers… Devant la menace du pouvoir du mal, eux, parce qu’ils sont agenouillés, sont droits devant le monde, mais ils sont à genoux devant le Père parce qu’ils sont fils. Devant la gloire de Dieu, nous chrétiens nous nous mettons à genoux et nous reconnaissons sa divinité, mais nous exprimons aussi dans ce geste notre confiance qu’il triomphe ».

Nous vivons cette liturgie dans l’intimité de la communauté et nous prolongeons le temps d’adoration jusqu’au milieu de la nuit.

Vendredi Saint

La célébration de la Passion nous réunit, là encore dans la stricte intimité et la ferveur. Le Père Pol portera notre regard sur la scène de la Crucifixion avec la présence de Marie toute éveillée dans sa foi et son espérance et retenant dans son cœur l’attente du mystère du salut de toute l’humanité.
Nous sommes bien là dans notre charisme propre de Bénédictines de Notre Dame du Calvaire.

Vigile Pascale
22 heures 30 – face à la Ville, le feu pascal nous illumine et nous vivons cette grande veillée dans l’intimité et la sobriété. Chaque soeur est mobilisée pour assurer les lectures et cantiques et Père Pol entonne l’Alleluia d’une voix assurée et triomphante.

C’est vraiment la victoire de la Vie qui jaillit de la mort et la joie éclate. C’est Pâques !


Merci Père Pol de nous faire entrer dans le mystère de cette Nuit et du Jour qui se prolongera toute la semaine.

Le Christ est ressuscité, Il est vraiment ressuscité !