Profession Solennelle de Soeur Gabriele

Ce 4 septembre 2013, fête de Saint Moïse au diocèse de Jérusalem, notre sœur Gabriele d’origine allemande s’engage par la profession solennelle. Monseigneur Shomali, évêque auxiliaire est délégué par le Patriarche Monseigneur Foad Twal, retenu à Amann par une réunion des ordinaires de Terre Sainte avec le Roi de Jordanie.

Monseigneur Shomali
Monseigneur Shomali
P Bruno
P Bruno

Le Père Bruno Marin, Abbé président de Subiaco est venu de Rome pour la circonstance. Le Père Abbé René Hascoët, Abbé de Latroun est présent avec son Prieur Père Augustin et le frère Jean Marie. Le Père David Neuhaus, vicaire patriarcal en charge de la Communauté hébréophone, qui a aidé notre sœur lorsqu’elle était étudiante à l’Université du Mont Scopus, est venu l’entourer de sa prière. Daniel Attinger, Pasteur, membre de la communauté de Bose et un frère, le Père Michel Remaud, Directeur de l’Institut Albert Decourtray, le Père Luc Pareydt attaché au Consulat Français pour les communautés religieuses, le Père Déon, Supérieur de l’Institut Pontifical des Jésuites, le Père Joseph, archimandrite, du Patriarcat Grec-melckite, tous exprimant par leur présence un beau signe de communion chaleureuse envers la nouvelle professe et sa communauté.

Frère Nicodemus
Frère Nicodemus

La liturgie en français et en allemand est assumée par la communauté de la Dormition et de Tabgha et par les communautés d’Abou Gosh.

F Olivier
F Olivier

Les moniales de l’Emmanuel chanteront à la communion en français et en grec. Marie Armelle Beaulieu a pris de [1]4 septembre 2013 : Profession solennelle de Sr Gabriele Penka.

Avec la télé
Avec la télé

La télévision allemande nous avait suppliées de les prévenir au moment de la profession de notre sœur, quelques années auparavant. Elle était là ! Sœur Gabriele a consenti à l’interview après la célébration, après avoir distribué les images, souvenir de ce jour.

Télé et père
Télé et père

Une centaine d’amis, religieux et religieuses prient avec nous. Tout se vit en harmonie avec beaucoup d’émotion. Sa famille présente et ses amies sont saisies par la beauté et la profondeur de cet événement, qui se poursuit dans le jardin et sur la terrasse par le partage du repas. Si le rythme de la vie dite ordinaire reprend avec l’Office de Vêpres, ce n’est plus comme avant, ainsi le soulignait Monseigneur Shomali dans son homélie « j’espère avoir deviné que vous désirez comme Moïse passer votre vie à écouter la voix de Dieu, à lui parler et à intercéder pour le monde. Une mission difficile mais belle à vivre surtout à Jérusalem ». Elle commence !

[1superbes photos à voir en ligne