Le Printemps en Terre Sainte

Fugitive saison dans ce Pays !

Tout est en éveil, toutbourgeonne et ne demande qu’à jaillir et voilà c’est déjà l’été… Les figuiers : « quand vous voyez le figuier qui bourgeonne, sachez que l’été est proche ».

Vous guettez les premières fleurs de la vigne ? les raisins sont déjà formés !

Les oliviers sont moutonneux avec leurs fleurs beiges, gare au vent de la Pentecôte : s’il vient trop vite et trop fort, il n’y aura pas d’olives en octobre…

Une profusion de fleurs s´étale partout sous nos yeux, sauvages, cultivées, peu importe, chacune a un nom, loue le Créateur à sa manière, heureuse de donner sa beauté et son parfum, fut-ce « l’espace d’un matin ».

Le printemps est signalé sur nos calendriers à la date du 21 mars : c’est le jour choisi pour fêter les mamans. Oui, la fête des Mères dans le Moyen Orient est célébrée le jour du printemps, c’est la fête de la Vie ! (voir l’icône des myrophores)

Le printemps c’est aussi Pâques. Dans le judaïsme Pessah, Pâque, est appelé la « Fête du Printemps »Hag Haaviv. Chaque fête religieuse de pèlerinage est une fête de la nature.

Le Dimanche des Rameaux en Terre Sainte c’est « La Pâque fleurie » :
fête des enfants, tous beaux comme des princes !

Au Mont des Oliviers c’est vraiment la grande fête de joie pour acclamer le Vrai Roi Jésus